(crédit photo: Sergei Belski)

Le triste club des 1000 matchs sans coupe Stanley

PARTAGER

Mardi dernier devant les journalistes, le centre des Stars de Dallas, Joe Pavelski, ne pouvait pas se faire plus clair; « c’est la fin », a-t-il soutenu. Résultat: le vétéran de 39 ans fait désormais partie d’un triste groupe sélect de joueurs ayant disputé 1000 matchs et plus dans la Ligue nationale de hockey (LNH) sans jamais avoir eu la chance de soulever la prestigieuse coupe Stanley.

L’annonce de la retraite de Pavelski a inspiré ce texte sur cinq autres joueurs faisant partie de cette malheureuse catégorie. Pour certains amateurs, la coupe Stanley est le seul et unique indicateur d’une carrière réussie. Pourtant, cette courte liste regorge d’excellents joueurs…

  • Patrick Marleau – 1779 matchs joués

Patrick Marleau se retrouve au sommet du palmarès avec un nombre impressionnant de 1779 rencontres en carrière dans la LNH. Au cours de son périple dans la grande ligue, le natif de la Saskatchewan a enfilé les uniformes des Sharks de San Jose, les Maple Leafs de Toronto et les Penguins de Pittsburgh. Avec 1197 points dont 566 buts, le centre a toujours été efficace autant offensivement que défensivement. Il a connu sa meilleure saison en carrière en 2005-06 avec une récolte de 86 points. C’est lors de la saison 2015-16 qu’il est passé le plus près de soulever le prestigieux trophée alors que les Sharks se sont inclinés en six rencontres face aux Penguins.

  • Joe Thornton – 1714 matchs joués

Tiens tiens, un autre ancien membre des Sharks… Il est assez fou de voir que trois membres du noyau offensif de San Jose pendant les années 2010, Pavelski, Marleau et Thornton, n’ont jamais remporté la coupe Stanley. Avec les Bruins, les Sharks, les Maple Leafs et les Panthers, « Jumbo » Joe Thornton a inscrit 430 buts et récolté 1109 passes en 1714 rencontres. Le grand gaillard de 6 pieds 4 pouces a obtenu 134 points en 187 parties éliminatoires.

  • Jarome Iginla – 1554 matchs joués

Prenons une petite pause des discussions entourant Tij, le fils, pour parler de Jarome, le père. En 23 saisons dans la LNH, l’ailier droit n’a jamais réussi à mener son club jusqu’au bout. Il aura toutefois marqué l’histoire des Flames de Calgary, notamment avec une saison de 98 points en 2007-08, sa meilleure en carrière. Il a été excellent en éliminatoires avec 68 apparitions sur la feuille de pointage en 81 joutes.

  • Shane Doan – 1540 matchs joués

Véritable légende des défunts Coyotes de l’Arizona, Doan a fracassé tous les records de son équipe, sans jamais offrir une coupe Stanley à ses partisans. Reconnu pour sa persévérance et sa hargne, l’ailier droit a presque atteint la barre des 1000 points dans la LNH; il en a récolté 972 dans sa carrière. En septembre 2003, il est devenu le 15e capitaine de l’histoire de la concession, énième preuve de son grand leadership.

  • Phil Housley – 1495 matchs joués

Reconnu comme l’un des meilleurs défenseurs offensifs de l’histoire de la LNH, Phil Housley a connu une carrière impressionnante. 1232 points en 1495 rencontres pour un arrière; cette statistique parle d’elle-même. Même en ayant enfilé neuf uniformes différents, l’Américain n’a jamais réussi a remporter les grands honneurs.

Laisser un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

AUTRES

NOUVELLES