© Ed Mulholland

Nordiques de Québec : l’espoir vit encore

PARTAGER

Invité ce matin à l’émission de Paul Arcand, François Legault a une fois de plus exprimé son désir de voir un club de la Ligue nationale de hockey à Québec. Grand amateur de hockey, il évoque régulièrement ce sujet depuis son entrée en fonction. 

Lorsque l’animateur l’a interrogé sur le possible retour des Nordiques à Québec, le premier ministre a fait plusieurs déclarations intéressantes. Il a notamment expliqué que la venue des Kings cet automne vise à démontrer au commissaire de la LNH que la ville de Québec est sérieuse concernant une éventuelle expansion ou relocalisation d’une équipe.

« On a payé 400 millions pour un amphithéâtre à Québec pour avoir une équipe de la Ligue nationale. Je pense que c’est important que M. Bettman comprenne, puis voit cet aréna-là, là je vais me faire chicaner par Geoff, mais qui est même un peu plus beau que le Centre Bell. Ça serait le fun d’avoir une équipe et je pense que c’est une belle opportunité de vitrine. » – François Legault

Le premier ministre est conscient que plusieurs marchés américains sont en concurrence avec Québec, et même en avance sur la Vieille Capitale pour obtenir un club. Selon lui, ce qui manque, ce sont des investisseurs prêts à s’engager dans l’aventure. Les marchés auxquels il fait référence disposent actuellement de groupes financiers suffisamment solides pour mener à bien le projet, contrairement à ce  que peut offrir Pierre Karl Péladeau pour l’instant.

« On me dit qu’il y a quelques propositions à plus qu’un milliard qui sont sur la table de villes américaines. S’il y avait une proposition sur la table à un prix intéressant, je pense que M. Bettman serait intéressé. Je sais que Pierre Karl Péladeau n’a pas l’argent pour mettre le montant total, on parle de plus qu’un milliard, mais là il serait temps qu’il s’associe avec d’autres personnes puis qu’on dépose une vraie offre. » – François Legault

Outre les déclarations, l’homme de 67 ans pose des gestes concrets témoignant de son amour pour ce sport, parfois au grand désespoir des électeurs québécois. Ainsi, deux matchs préparatoires auront lieu à Québec en octobre. Contre une somme de sept millions, les Kings viendront affronter les Panthers de la Floride et les Big Bad Bruins. Avant la rencontre contre Boston, un hommage sera rendu à la carrière de Patrice Bergeron.

L’éventuel retour d’une équipe de hockey suscite un intérêt soutenu depuis plusieurs années et perdurera tant qu’aucun club professionnel ne s’établira au Centre Vidéotron. Tant que M. Legault sera en poste, les fervents partisans des Nordiques pourront entretenir l’espoir qu’un tel projet se concrétise.

Laisser un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

AUTRES

NOUVELLES