Credit: David Kirouac-USA TODAY Sports

Samuel Montembeault avait besoin de repos

PARTAGER

Samuel Montembeault s’est présenté au micro de Martin Lemay sur les ondes de BPM Sports, jeudi après-midi, afin de jacasser d’une panoplie de sujets, dont le ménage à 3 utilisé par les Canadiens de Montréal lors du calendrier 2023-24.

Évidemment, Monty n’est pas le type d’humain à venir verser son fiel en public, mais il a tout de même souligné, concernant le ménage à trois, que ce n’était pas évident de prendre le rythme lorsque tu es d’office après quelques jours de repos.

Le cerbère numéro un de la Sainte-Flanelle a toutefois souligné que ça donnait plus de temps aux gardiens de travailler des choses spécifiques avec l’entraîneur des gardiens, Éric Raymond.

Questionné sur son absence du Championnat mondial sénior par Lemay, Montembeault ne s’est pas caché: il voulait prendre une pause pour se reposer et aller en vacances. Ainsi, le coco est libre, puis il peut focaliser sur les entraînements hors glace. Il renouera avec celle-ci qu’au début du mois de juillet.

L’an passé, même s’il est revenu la médaille d’or au cou à la suite de ce Championnat, il n’a pas pu se reposer mentalement comme il l’aurait souhaité. Cette année, il canalise son énergie sur le bleu-blanc-rouge, lui qui débarquera au sein de l’équipe plus prêt et plus reposé que jamais.

Son objectif ultime est simple: il souhaite amorcer la saison prochaine en étant dans la meilleure forme possible, que ce soit physiquement ou mentalement. Monty veut prendre le rôle de numéro un et offrir une constance dans ses performances, ça demeure son désir le plus profond.

La saison dernière, le gardien originaire de Bécancour s’est retrouvé à 41 reprises devant le filet, décrochant au passage 16 gains, tout en affichant une moyenne de buts alloués de 3,14 et un pourcentage d’efficacité de ,903%.

Laisser un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

AUTRES

NOUVELLES