Credit: Sam Navarro-USA TODAY Sports

Sergei Bobrovsky a réalisé une 1re en 16 ans

PARTAGER

Sergei Bobrovsky est dans une zone impénétrable depuis plusieurs rencontres déjà, lui qui a accordé plus de deux buts une seule fois lors des 13 derniers matchs des Panthers de la Floride. Bobby Bob est fumant, il inspire ses coéquipiers à demeurer engagés et il joue dans la tête de ses adversaires.

Le cerbère de 35 ans, qui a battu Patrick Roy (35 ans et 233 jours en 2001) dans l’histoire de la LNH, devenant le gardien le plus âgé à réussir un jeu blanc lors d’un premier match d’une finale, a réussi à pointer l’imaginaire des gens à nouveau. Bob est le 1er cerbère en 16 années à octroyer un but ou moins lors des deux premiers duels en finale de la Coupe Stanley.

Avec de telles prouesses, Connor McDavid, Leon Draisaitl ou Zach Hyman sont incapables de percer l’énigme Bobrovsky, qui a accordé le seul but des Oilers au vétéran défenseur Mattias Ekholm. Bob a certes commis un larcin lors du premier duel, mais le second, par contre, demeure un gain d’équipe.

Tout le monde a été impérial et a appliqué à la perfection le style de jeu des Panthers, soit le pied au plancher en exécutant à la perfection un échec avant très soutenu et très perturbant. Avec une recette appliquée autant à la lettre, plusieurs ne voient pas comment les Oilers d’Edmonton réussiront à se sortir de ce cul-de-sac.

La structure défensive pour contrer Connor McDavid est également très à point, tout comme l’étoffe du capitaine Aleksander Barkov, qui s’impose comme le joueur le plus complet de la planète. Prions que le numéro 16 soit remis du coup de coude que lui a livré en pleine tronche Leon Draisaitl.

Si ça continue ainsi, choisissez Barkov ou McDavid pour gagner une série?

Laisser un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

AUTRES

NOUVELLES