(crédit photo: Charles LeClaire)

CH: De plus en plus près d’un choix top-5

PARTAGER

Avec une défaite hier face aux Devils et la victoire des Sénateurs, le Canadien de Montréal figure présentement au 27e rang du classement général de la Ligue nationale de hockey (LNH).

Si la loterie avait lieu aujourd’hui, le CH détiendrait 7,5% de chance d’obtenir le premier choix au total du prochain encan, soit le sixième meilleur pourcentage. L’équipe aurait aussi 15,4% de probabilité de se hisser au sein du top-3.

Au cours des prochaines semaines, la troupe de Martin St-Louis pourrait continuer de glisser au classement. Les Coyotes de l’Arizona se retrouvent présentement à seulement deux petits points de Montréal avec deux matchs en main.

Les Blue Jackets ne sont pas très loin derrière une récolte de 46 points depuis le début de la saison. Si les défaites continuent de s’accumuler pour le CH, il n’est pas impossible qu’ils glissent au 29e rang.

Au moment d’écrire ses lignes, Anaheim, San Jose et Chicago occupent le top-3 des pires formations. Les trois équipes connaissent des saisons de misère et il serait extrêmement surprenant de les voir grimper au classement d’ici la fin de la saison.

Si la tendance se maintient, le Canadien de Montréal devrait se présenter au prochain repêchage avec un choix top-5, ce qui est une excellente nouvelle pour Kent Hughes. Le grand prix de l’encan 2024 est sans équivoque Macklin Celebrini, mais d’autres excellents espoirs seront disponibles pour le CH.

Ivan Demidov, Cayden Lindstrom, Zeev Buium et Tij Iginla, pour ne nommez que ceux-là, sont tous des espoirs pressentis à être sélectionnés au sein du top-10. La sélection du Canadien en juin prochain sera cruciale pour la suite de la reconstruction.

Ivan Demidov, c’est qui?

Tij Iginla, c’est qui?

Progression du CH : oui ou non?

Depuis plusieurs semaines, c’est LE gros débat: le Canadien a-t-il progressé?

Pendant la rencontre face aux Devils samedi, l’équipe de RDS a observé le rendement du Canadien cette saison en comparaison à la même date la saison dernière. Constat: il n’y a pas eu de progression au niveau des points.

Cependant, il faut prendre ce tableau avec un grain de sel. Oui le CH n’a pas une meilleure récolte de points cette saison, mais ses meilleurs et jeunes éléments ont progressé dans la présente campagne. Le trio de Caufield-Suzuki-Slafkovsky en est le meilleur exemple.

Ce qu’il faut aussi garder en tête, c’est que plusieurs joueurs ont été blessés au sein de l’équipe, dont un joueur extrêmement important en Kirby Dach. Avec Dach en santé, prêt à parier que le Canadien serait en meilleure posture présentement.

De surcroît, il ne faut pas oublier que Montréal est en reconstruction. Il reste encore énormément de nettoyage à faire au sein de la formation. Des joueurs comme Jake Allen, Josh Anderson ou même Brendan Gallagher, ne risquent pas de faire partie des plans du CH à long terme, mais sont encore au sein de l’équipe en raison de leur contrat.

Comme l’a si bien dit Maxim Lapierre dans sa chronique vendredi dernier, « Montréal a les plans de l’ingénieur, a les matériaux, mais il manque encore la plus grande partie à faire. Avant d’amorcer les travaux pour monter la structure, il reste une partie très importante à compléter, le nettoyage. »

Clique ici pour lire le texte complet!

Le but n’est pas de défendre les mauvaises performances de Montréal cette saison, mais bien d’être capable de reconnaître les signes de progression des joueurs faisant partie de l’avenir de l’équipe et les circonstances entourant la campagne 2023-24. Il ne fallait pas s’attendre à ce que l’équipe participe aux séries éliminatoires dès cette année.

Le mot d’ordre est la patience, et ce, pour encore deux ou trois ans…

Laisser un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

AUTRES

NOUVELLES